Selon une étude entreprise auprès de nombreux salariés, il a été démontré que près de 80 % des Français sont à la recherche de revenus pour arrondir convenablement leurs fins de mois. Le fait de devenir vendeur à domicile représente alors une opportunité intéressante pour chacun. En effet, toutes les personnes ayant plus de 18 ans peuvent se lancer dans cette activité : étudiant, intérimaire, cadre, simple employé, freelancer, retraité, ou chômeur.

Faire de la vente à domicile : quels sont les principes ?

D’après la Fédération de la vente directe, le commerce regroupe trois types de salariés : le commerçant, l’agent commercial et le vendeur à domicile indépendant. Les débutants comme les professionnels de la vente sont intéressés par le commerce à domicile, d’autant plus qu’il attire de nombreuses personnes désirant entreprendre des activités occasionnelles. Le principal objectif est en réalité de devenir vendeur à domicile pour augmenter ses revenues. Le vendeur à distance est chargé de faire l’organisation et l’animation des diverses réunions ou ateliers pour présenter les articles de l’enseigne qui l’emploie. Le but est alors de vendre le plus de produits pour obtenir une commission variant de 10 à 50 % environ. Par ailleurs, pour devenir conseiller ou conseillère culinaire aucun niveau d’enseignement spécifique n’est demandé. Il suffit de rechercher une société partenaire pour se lancer.

Quel statut adopté pour entreprendre son activité ?

Le vendeur à domicile a la possibilité d’associer son statut avec une activité professionnelle salariée afin d’être sûr d’obtenir un complément de revenus tous les mois. Effectivement, ce métier est reconnu pour être une mission indépendante juridiquement parlant. Dans certains cas, l’employé autonome peut jouir des différents avantages de l’entreprise pour qui il travaille, tout en gardant une flexibilité sur les horaires de travail, les objectifs de vente et un rattachement à la Sécurité sociale. Pour devenir vendeur à domicile, la personne n’est soumise à aucune obligation de s’inscrire dans un quelconque registre professionnel. Le seuil de rémunération est imposé par le ministre des Affaires sociales chaque année. Si un dépassement se fait constater, le conseiller commercial devra figurer dans un registre professionnel en tant que commerçant.

Quelles sont les qualités requises pour être vendeur à domicile ?

L’idéal serait d’avoir une première notion en matière de technique de vente et un grand sens relationnel. Toutefois, ces qualités se développeront au fur et à mesure de l’expérience. Les argumentaires de vente sont d’ailleurs prodigués par l’entreprise partenaire. La plupart du temps, une formation est organisée au préalable afin que chaque commerçant indépendant puisse connaitre correctement les produits. Tel est le cas, par exemple, pour toutes les personnes qui veulent être conseillère thermomix. Autre part, les déplacements sont à prévoir dans le quotidien des vendeurs à domicile, car les présentations se font souvent chez les clients. L’organisation d’un planning personnel est également de rigueur afin de réaliser le maximum de ventes pour bénéficier d’un revenu appréciable.